Infolettre

Entrez votre courriel pour rester informé des activités du Réseau d'agriculture urbaine de Québec (envoi occasionnel).

Description du réseau

Le Réseau d’agriculture urbaine de Québec (RAUQ) regroupe les personnes et les organisations intéressées par l’agriculture urbaine et son développement à Québec. Il rassemble des intervenant(e)s touchant de près ou de loin à l’agriculture urbaine et se positionne comme le lieu de convergence en la matière. Il s’est constitué en 2009 en réponse à l’intérêt croissant de la population pour l’agriculture urbaine. Le RAUQ s’est constitué officiellement en société en 2017.

Mission

Favoriser le développement durable de l’agriculture urbaine et de l’alimentation locale à Québec par le réseautage des acteurs, la mutualisation des ressources, l’organisation d’activités éducatives et la participation au débat public.

Vision de l’agriculture urbaine

Pour le RAUQ, l’agriculture constitue un usage à part entière du territoire qui doit être reconnu par l’ensemble de la collectivité. Il est en faveur du droit à l’alimentation et d’un accès aux espaces cultivables pour tous. Il porte la vision d’une agriculture écologique multifonctionnelle compatible avec la vie urbaine et solidaire des milieux ruraux. Cette agriculture est respectueuse des personnes, des milieux de vie et de l’environnement. Elle est pratiquée par et/ou pour les citoyens, afin qu’ils profitent de ses bénéfices sociaux, environnementaux et économiques, dont la contribution à leur sécurité alimentaire et à leur santé. Elle s’inscrit dans une vision intégrée du territoire, en cohérence avec les actions de protection et de mise en valeur des milieux agricoles et naturels.

Objectifs

  1. Favoriser le réseautage et la concertation des acteurs de l’agriculture urbaine et de l’alimentation locale à Québec.
  2. Faciliter la mise en commun des ressources utiles à la population et aux professionnels de l’agriculture urbaine et de l’alimentation locale.
  3. Organiser des activités de promotion et d’éducation permettant aux citoyens de s’alimenter localement et d’en apprendre davantage sur les pratiques reconnues et innovantes en agriculture urbaine.
  4. Participer au débat public sur l’agriculture urbaine et l’alimentation locale dans la région de Québec.