Infolettre

Entrez votre courriel pour rester informé des activités du Réseau d'agriculture urbaine de Québec (envoi occasionnel).

Gagnants 2013 du concours « Mon potager en façade »

Voici la liste des potagers gagnants pour le Concours « Mon potager en façade » qui est tenu au cours de l’été 2013 :

Le jury, composé de deux spécialistes des aménagements comestibles, Madame Lili Michaud et Monsieur Larry Hodgson, a choisi les potagers gagnants des premier et deuxième prix. Un vote du public a permis de déterminer un troisième potager gagnant.

Les critères utilisés par le jury pour déterminer les gagnants étaient les suivants : visibilité à partir de la rue, esthétisme, originalité, biodiversité et productivité. «Nous avons vraiment eu un coup de cœur pour le jardin de M. Garneau, qui est à la fois très ornemental tout en étant comestible. Nous avons aussi été très impressionnés par la productivité du jardin de Mme. Jacqmain. De plus, la photo avec les enfants nous a beaucoup plu! Nous leur avons donc attribué respectivement les premier et deuxième prix» dit Lili Michaud.

Plus de 750 personnes ont répondu à l’invitation de voter pour son jardin potager préféré sur le site web du RAUQ. Comme pour les membres du jury, la préférence du public est allée aux potagers de M. Garneau et Mme. Jacqmain. Pour éviter le cumul des prix tel que stipulé dans les règlements du concours, le prix du public sera donc remis au potager ayant obtenu la troisième place quant au nombre de votes reçus, soit le jardin de Mme. Stéphanie Talbot.

Des jardins diversifiés, esthétiques et productifs!
Le concours avait pour objectif de rendre l’agriculture urbaine plus visible et d’inviter la Ville de Québec et la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) à se doter d’une politique ambitieuse en la matière. Les citoyens de la CMQ étaient donc invités à réaliser un jardin potager devant leur résidence et à en soumettre les photos au RAUQ. Onze personnes ont pris part à cette première
édition.

Le RAUQ tient à remercier les commanditaires des nombreux prix offerts aux gagnants : les Urbainculteurs, Lili Michaud et les Éditions MultiMondes, Craque-Bitume, les AmiEs de la Terre de Québec, la Pépinière ancestrale, le Potager ornemental de Catherine et le magazine Bio-bulle.

Un merci spécial à tous les jardinier(e)s qui ont participé au concours!

Liste des potagers participants 2013

(Cliquez sur les images pour les visionner en plus grand format)
Potagers en compétition
Potager #1



Description du potager
Nous ne disposons que d'une toute petite cour, mais pour nous, l'agriculture urbaine est une nécéssité! Au diable la pelouse, on a défriché une partie du terrain avant, de toute façon, sur le bord de ***************, c'est pas la place pour se prélasser... Malgré l'espace réduit, on réussit à faire pousser plusieurs légumes, différents fruits et même des vignes depuis cette année! On verra bien si on peut récolter quelques raisins d'ici les prochaines années. Nous avons aussi une serre, qui garde les plans de tomates et de piments bien au chaud (elle est à l'arrière par contre...).
Potager #2



Description du potager
Mon jardin de trottoir est mon premier vrai jardin. L'année dernière, j'habitais un logement au 3e étage dans St-Jean-Baptiste et j'avais deux grandes jardinières avec des tomates, des radis, des haricots, des concombres et des fines herbes. J'ai adoré l'expérience de semer moi-même mes plantes et de suivre leur évolution. Encore plus, j'ai aimé cuisiner avec mes légumes et les manger, bien sûr. Cette année, j'habite au rez-de-chaussée d'un immeuble locatif. Il y a une fine bande gazon en façade, qui longe le trottoir. J'ai décidé de tasser les bacs de récupération et d'ordures pour investir différemment cette petite parcelle de gazon envahie par les mauvaises herbes. Avec mon balcon sur la ruelle, ça me fait un "terrain" avec beaucoup de potentiel pour le jardinage, orienté sud-est. Cependant, je ne pouvais pas planter directement dans le sol; j'avais besoin de contenants. J'ai donc récupéré deux palettes de bois, et un vieux Sonotube qui trainait. En sciant les sonotubes et en les remplissant de terre, avec un géotextile, je me suis fait quatre gros contenants. J'ai aussi posé des jardinières aux fenêtres et sur le balcon. En plus des légumes que j'ai semé moi-même (concombres, grosses tomates et tomates cerises, haricots, radis et basilic), j'ai acheté des plants à la vente annuelle des serres de Fierbourg (aubergines, courgettes jaunes, betteraves, basilic cannelle, menthe et piment jalapeno). La grand-mère de mon copain m'a aussi donné des plantes à fleurs et du houblon, et une amie m'a donné du chou Kale et des capucines. Je cultive le tout avec les engrais Éco Rona de ma quincaillerie locale. J'engraisse la terre avec le compost de mon quartier, auquel je participe (compost Craque-Bitume). Mon jardin représente environ une heure de travail par jour. Mes voisins, qui me croisent souvent avec mon arrosoir, disent que j'ai un trouble obsessif (surtout quand il est passé minuit)! Les passants m'interpellent pour me dire que c'est beau. La plupart du temps, ils sont impressionnés. Ils me donnent des trucs. Quand je suis à l'intérieur de l'appartement, j'entends les gens s'exclamer et commenter mes arrangements. Mon propriétaire est bien content, il trouve sa façade plus belle. Certaines plantes ne vont pas bien, les concombres entre autres, et je ne sais pas pourquoi. Je fais beaucoup de lectures sur internet et dans le livre Your Farm in the City (Taylor & Seatle Tilth). J'apprends. L'année prochaine, mon jardin sera plus beau. Peut-être que les voisins de mon immeuble voudront participer. Et je finirai bien par avoir le pouce vert de mon grand-père.
Potager #3



Description du potager
Pour une troisième année consécutive, nous aménageons le potager en façade de la maison. Chaque année le potager s'agrandit un peu et l'an prochain nous aurons doublé la superficie qu'il occupait au début. Notre potager est cultivé de façon écologique, biologique, sans aucun autre amendement que notre composte domestique. Nous achetons nos semences biologiques de la ferme coopérative Tournesol, les Jardins du Grand Portage et les Jardins de l'Écoumène. Cette année nous avons démarré des semis intérieurs de tomates, maïs et tournesols avec les enfants. Dans le potager, maïs, concombres, citrouilles, tomates (5 variétés) fraises, pois mange tout, haricots grimpants, carottes et rapini se côtoient et cohabitent avec fleurs et fines herbes: roquette, sauge, coriandre, thym, basilic, oeillet d'inde et calendule. Chaque matin, avec les enfants, nous sortons nus pieds dans la rosée du matin pour voir les nouvelles surprises au potager. Quel bonheur!
Gagnant 2e place

Potager #4



Description du potager
Le potager est constitué de 6 bacs à jardin de 4X8pi. La hauteur des bacs est de 2 planches de 6po. Nous y avons mis de la terre de Compost Québec. Toute la famille participe à la mise en valeur du potager. Les plantes et fleurs comestibles sont les suivantes : - 3 variétés de grosses tomates (cœur de bœuf, sweet 100 et pink) - Tomates cerise - Radis en début de saison - Haricots verts - Betteraves - Carottes nantaise - Laitue feuille de chêne rouge - Concombres - Cerise de terre - Capucines - Hémérocalles - Fines herbes : estragon, persil, coriandre, basilic et ciboulette - Nous sèmerons la mâche bientôt
Potager #5



Description du potager
Plantes comestibles : lavande (aromate), shiso (aromate), aubergine, basilic, laitue (diverses espèces), radicchio, épinard rouge, persil italien, betterave, bette à carde, hémérocalle (fleur comestible), tomate (cerise, rouge et jaune), haricot (nain et grimpant), roquette, ciboulette, estragon, zucchini, kale, origan, sauge, pensée (fleur comestible), sarriette, poivron, hysope (tisane)
Potager #6



Description du potager
Notre jardin se situe sur la galerie avant de notre appartement situé au 4e étage. Une série de jardinières installées sur le garde récupère l’eau de pluie qui tombe du toit. Une des jardinières n’est destinée qu’à récupérer l’eau de pluie pour la stocker dans un réservoir, qui sert ensuite à arroser les plantes situées le long du mur. Les autres jardinières contiennent principalement du basilic (14), du thym (2) et des fleurs. Lorsque le sol de ces jardinières est saturé d’eau, l’excès est dirigé pour irriguer les plantes du second niveau. Celui-ci est constitué de tomates cerise (2) et d’une variété rustique (2), de poivrons (4), de bette à carde (7), de concombres (3) et de choux (9). Une des jardinières est orientée vers l’intérieur de la galerie et est remplie de poireaux (12). La récupération de l’eau de pluie et l’orientation de la galerie (EST) rendent l’entretien très facile et réduisent les quantités d’eau nécessaires en provenance du système d’aqueduc. Nos sols ont été enrichis avec notre propre compost et avec celui de vers de terre produit par des amis. La quasi-totalité des contenants que nous avons utilisés sont usagés et nous ont été offerts. Peu importe les rendements que nous obtiendrons en fin de saison, la fraicheur et la saveur des fines herbes et des légumes que nous obtenons déjà au fil des jours ajoutent à notre plaisir de cuisiner. De plus, côtoyer et profiter d’un espace vert au quotidien en plein cœur de la ville, eh bien, ça n’a pas de prix!!
Potager #7



Description du potager
Ma première expérience à jouer dans la terre pour cultiver des légumes ! J'adore, et les enfants raffolent de mes tomates !!! Toute petites superficies en façades d'une maison en rangée d'une belle rue tranquille. Mon potager a généré plusieurs discussions très intéressantes sur les plantes, le voisinage et les expériences de chacun, toutes des discussions positives, aucun commentaire négatif ! Voici ma liste, impressionnantes à mes yeux, de plantes cultivées : - tomates (les préférés des enfants), - carottes (l'an prochain, j'en aurai plus) - oignons verts, - concombres, - poivrons, - piments, - pois, - cerises de terre, - ail, - laitue (ça j'en aurai moins l'an prochain), - radis, - betteraves (jaune et rouge), - navets, - basilique, persil, ciboulette, coriandre, - et la seule non comestible, la Mary Gold.
Potager #8



Description du potager
Des nombreux plants de concombre descendent joyeux la pente vers le stationnement en pierre de rivière. À leur gauche, en rangée bien droite comme des stars de cinéma attendant la photo sur un tapis des écailles de cacao, des tomates cerises étalent leur robes vertes garnies de fleurs. Un peu plus haut, des aubergines attendent patientes que le soleil leur montre un peu plus d’attention. Entre temps, ce sont les zucchinis qui leur tiennent compagnie en étalant majestueusement leur feuilles vertes zébrées de jaune parmi les cosmos aux fleurs roses et blanches. Les passants trouvent cela beau, s’arrêtent, regardent, essayant de reconnaître des fleurs connues et je remarque leur surprise lorsqu’ils reconnaissent des légumes. -Des concombres, madame? -Oui…. -Vous allez vous les faire voler… -Je ne crois pas, je fais confiance au gens et ce n'est pas interdit de les gouter. De plus, quand ils vont redécouvrir la vraie saveur des légumes, cela va peut-être les convaincre d'en créer un jardin l'an prochain…
Gagnant 1re place

Potager #9



Description du potager
Le potager existe depuis la saison 2010. Le jardin fait revivre le passé des anciens propriétaires qui étaient agriculteurs. Il comprend des vignes à raisins, des asperges, des crucifères, céleris, laitues, brocolis, blé d'inde, concombres, piments de toutes sortes de habanero à Etna et surtout les incontournables tomates. Il y avait de l'ail et j'ai comblé l'espace vacant par des boîtes à fleurs faites à partir d'anciennes palettes à patates. Cette année nous avons un coup de coeur pour les choux tellement décoratifs et ils se conservent jusqu'au premières gelées. Les tons de pourpre du chou rouge, du basilic ainsi que les pavots, nous ont inspiré.
Potager #10



Description du potager
Notre démarche vise principalement à intéresser la population de l’arrondissement au jardinage, en intégrant diverses thématiques au jardin. Nous avons voulu recréer des « recettes » classiques et moins classiques en nous servant des bases des arbres déjà en place, entre autres, tout en intégrant quelques Smart Pots à l’aménagement. Le but était de susciter les échanges avec les passants et piquer leur curiosité; ceux-ci nous questionnent d’ailleurs beaucoup quand nous travaillons en façade ! Les passants et les visiteurs peuvent aussi repartir avec des fiches-recettes mises à leur disposition à l’extérieur, dans des pochettes, près des plants de légumes. Nous avons décidé de remettre toutes les récoltes aux visiteurs du potager en façade, en intégrant l’affiche « Nourriture à partager ». Ce potager en façade s’ajoute aux 30 Smart Pots déjà en culture dans le stationnement de l’organisme, sur le côté du bâtiment, produisant tous des fruits et légumes récoltés à mesure par des passants maintenant devenus des habitués. Une tentative de plantation des 3 sœurs a été réalisée en façade, sans trop de succès… Trop d’ombre et un été en dents de scie ont grandement nui à la croissance du maïs, les haricots ont été dévorés par une créature non identifiée avant même qu’ils produisent, mais les courges vont peut-être donner de bons résultats… Enfin une arche en saule a été tressée pour décorer l’entrée de l’organisme, à laquelle ont été suspendus deux petits nichoirs à coccinelles, afin qu’elles veillent sur notre potager ! Le tout 100 % bio :) Liste des végétaux et des légumes du potager en façade : 1er arbre, quiche aux deux tomates cerises : tomates cerises “Matt’s Wild Cherry” et “Gold Nugget”, basilic “Genovese”, bette à carde, persil et oignons à botteler “Parade”. 1er trio de Smart Pots, herbes salées de La Butineuse : céleri, sauge officinale, persil italien, basilic, origan et bette à carde. 2e arbre, les 3 sœurs : maïs “Bantam” un peu chétifs, haricots inexistants et courge spaghetti, capucines pour l’effet décoratif, mais aussi pour la consommation, tant pour les humains que pour nos amies les butineuses ! 3e arbre, concombres marinés : concombres “Marketmore 76”, poivrons “King of the North” et oignons à botteler “Parade”. 4e arbre, les 3 sœurs : maïs “Bantam” un peu chétifs, haricots « Ice », courge « Baby Ponca Butternut » et capucines. 2e trio de Smart Pots, salsa : tomatillos “Purple”, coriandre, piments “Ring of fire”, poivrons “King of the North” et tomates “Mémé de Beauce”. 5e arbre, ratatouille : aubergine “Little finger”, courgette “Tatume”, poivrons “King of the North”, tomates italiennes “Aunt Mary’s Paste” et bette à carde.
Gagnant 3e place

Potager #11



Description du potager
Désireux de profiter d'un maximum d'ensoleillement pour certains légumes que nous cultivions, le potager en façade fut pour nous une révélation de productivité et un projet estival très stimulant! Nous avons aménagé le potager de manière à ce qu'il soit visuellement agréable de la rue tout en essayant de dissimuler certaines autres plantes. Notre (touffu) aménagement de façade se dévoile tôt au printemps par la présence d'un pommier en fleurs qui attire en masse les pollinisateurs. Une ornementation de verdures et de fleurs comestibles se dresse à l'avant plan du potager, tandis que parmi les majestueux tournesols, une forêt de concombres se cachent et s'agrippent pour leur course vers le soleil! L'allée de la carotte vous mènera jusqu'à nous. Mais la vue des pots et du bosquet de tomates colorées vous fera peut-être bifurqué de votre chemin. Attention cependant à l'envahisseur, les courges et courgettes ont pris la place qui leur revenait! Composition du jardin: Fleurs (capucines, oeillets d'inde, échanicées, tournesols), fines herbes (thym citronné, ciboulette, persil, basilic), choux kale, bettes à carde, asperges, courges, courgettes, tomates, concombres et carottes.